Avantages et inconvénients d’un espalier

Vous avez décidé de planter des arbres dans votre jardin ? Le choix des variétés d’arbres que vous aller planter est important. Toutefois, la forme que vous leur donnerez est encore plus décisive dans le rendu final de votre jardin afin d’optimiser l’espace et l’esthétique de celui-ci.

L’espalier ou la palmette sont souvent privilégiés dans les jardins modernes pour leur aspect à la fois zen et contemporain. Vous souhaitez vous aussi réaliser l’installation d’un espalier dans votre jardin ? Voici tout ce que vous devez savoir sur cette forme d’arbre.

Qu’est-ce qu’un espalier ?

L’espalier, également appelé palmette, est une forme d’arbre palissée. Elle est souvent adaptée aux arbres fruitiers. De nombreuses formes sont possibles : en U, en palmette Verrier, en palmette oblique, en cordon, etc. Cette technique de taille permet d’obtenir un arbre à forme plate.

Lors de sa croissance, l’arbre fruitier est appuyé contre un treillage ou un mur afin de lui donner la forme choisie. Le nom d’espalier peut également désigner l’arbre en lui-même, quelle que soit sa variété, lorsqu’il est taillé de cette façon. Arborer un espalier ou une palmette dans son verger est pratique pour décorer les murs. Ce type de taille s’avère particulièrement adapté pour les pommiers, les poiriers et les pêchers.

Les avantages d’un espalier

L’utilité d’un espalier dans son verger se manifeste à plusieurs niveaux. Un espalier possède les avantages suivants :

  • Gain d’espace : Par rapport à un arbre classique, l’espalier permet de gagner un espace très significatif dans le jardin. Il peut être planté contre un mur ou une palissade voire même soutenu par des fils de fer, on parle alors de contre-espalier.
  • Équilibre : L’espalier est la forme palissée la plus équilibrée. Les branches étant toutes de la même taille, elles offrent un maintient ferme à l’arbre et lui permettent de résister aux vents forts et au temps.
  • Résistance : Un arbre en espalier reçoit plus de lumière du soleil, sur l’ensemble de ses branches et de ses feuilles. Ce type de taille lui permet ainsi d’emmagasiner plus de chaleur. De ce fait, sa résistance au froid en hiver sera supérieure à celle d’un arbre non taillé.
  • Esthétique : Placé contre un mur en mauvais état ou délabré, l’espalier permettra de le cacher tout en profitant de la chaleur qu’il réfléchit.
  • Cueillette : La sélection et le ramassage des fruits sont facilités grâce à la forme plate de l’espalier.
  • Santé : La bonne aération des arbres facilite leur surveillance et aide ainsi à en prendre soin plus facilement et à éviter les parasites.

Les inconvénients de l’installation d’un espalier

L’installation d’un espalier possède également des inconvénients à prendre en compte avant de décider de planter un tel arbre. Les points faibles d’un arbre taillé en palmette sont les suivants :

  • Vent : Leur forme plate, souvent en hauteur augmente la prise au vent de l’arbre.
  • Temps : 5 à 6 ans sont nécessaires pour former un espalier.
  • Prix : Les arbres formés en espaliers doivent être réalisés par des experts en horticulture. Le très haut niveau de compétence demandé par cette forme ainsi que le temps et l’attention requis font de ce type d’arbres des produits plutôt chers.
  • Sensibilité : Certains types d’arbres formés en palissade sont plus sensibles aux maladies. Pour éviter d’avoir à effectuer des traitements phytosanitaires, il est recommandé de choisir des variétés rustiques, moins sensibles.
  • Variété : La variété d’espaliers vendus dans le commerce est plutôt rare. Les poiriers sont les arbres taillés en espalier les plus communs.
Artisan Paysagiste