L’emplacement des arbres du verger

Le verger est un espace agréable de par les fruits qu’il offre et son agencement qui en fait un lieu où l’on aime flâner. Aux beaux jours, les fleurs embaument l’air puis offrent une ombre appréciable en période caniculaire.

Il est tout aussi plaisant et intéressant de concevoir un verger. Pour obtenir le meilleur résultat possible, il convient de suivre certaines étapes, qui nécessitent parfois l’aide d’un paysagiste, telles que :

  • dresser un plan d’implantation qui permettra de définir l’emplacement adéquat de chaque fruitier ;
  • penser à regrouper les arbres pour favoriser la fertilité par pollinisation ;
  • planter seuls les fruitiers auto-fertiles ;
  • prévoir d’aligner les arbres, qu’ils soient en espalier ou sur tronc.

Quant aux variétés de fruits, prenez conseil auprès d’un horticulteur en lui indiquant vos goûts. Vous pouvez préférer des poires très sucrées et/ou juteuses, des pommes avec une pointe d’acidité, des abricots de table, à cuire, à confitures, etc.

Veiller à l’orientation des arbres du verger

Pour obtenir de beaux fruits, on veille à ce que la parcelle dédiée au verger bénéficie d’une exposition ensoleillée, voire de la mi-ombre pour certaines variétés. Le choix des arbres et leur orientation ne sont pas les seuls critères à prendre en compte lors de la création d’un verger. La nature du sol tient aussi une place prépondérante dans l’épanouissement des arbres fruitiers. Un arbre se nourrit par ses racines, la terre doit donc faire l’objet d’une analyse de son pH (potentiel Hydrogène), une unité de mesure de l’acidité graduée de 1 à 14. Un professionnel en la matière vous indiquera alors si des apports correcteurs sont nécessaires, tels que :

  • oligoéléments ;
  • azote ;
  • potasse de magnésium ;
  • phosphate.

Il est possible de se procurer, en magasin spécialisé, des kits d’analyse à pratiquer soi-même. Sachez qu’un sol au pH se situant entre 6,5 et 7 convient à une grande majorité d’arbres fruitiers.

Découvrez les astuces d’un paysagiste pour un beau verger

Un verger est un regroupement d’arbres à fruits qui favorise la pollinisation en période de floraison. Les insectes sont attirés par les fleurs, les butinent, ce qui crée un échange induisant la fertilisation. Ce regroupement sera harmonieux à tout point de vue si vous :

  • respectez les distances moyennes de plantation entre 5 et 6 mètres sur la rangée et de 6 à 7 mètres d’espacement de chaque rangée ;
  • favorisez la pérennisation de la production de fruits en supprimant toute fructification les deux premières années pour un meilleur développement de l’arbre ;
  • taillez les branches des cerisiers, poiriers, pommiers, abricotiers, pruniers, amandiers, en forme libre donnant un ou deux niveaux, où oiseaux, insectes et petits mammifères trouveront refuge ;
  • utilisez à l’automne du purin d’orties, de l’argile, du petit lait, de la bouse de vache, en traitements préventifs contre les maladies sur le tronc et les branches ;
  • traitez les pucerons et les chenilles des jeunes arbres en pulvérisant à la tombée de la nuit de la tisane d’orties ou du savon noir dilué dans de l’eau.

Ces conseils contribueront à maintenir un équilibre général pour un verger en bonne santé, agréable au premier regard.

 

Artisan Paysagiste