L’entretien selon les saisons

Un jardin privé est un privilège que tout le monde n’a pas l’opportunité d’avoir. La beauté de cet espace et la bonne santé des plantes passent inévitablement par un entretien régulier et adapté.

Pendant une année entière, ces végétaux subissent les changements du climat et doivent obtenir les soins adéquats pour pouvoir résister. Entretenir son jardin en fonction des saisons devient incontournable pour préserver cette étendue de verdure. La meilleure façon de réussir cet entretien est de tout planifier en établissant un calendrier.

Comment entretenir un jardin en été ?

En été, les couleurs vives et le beau temps, ainsi que la fragrance qui embaume, identifient un jardin bien soigné. Concernant les potagers, ce sont la production des fruits et des légumes et la cueillette qui ont lieu à cette époque de l’année. Pour préserver la qualité de cet espace vert, il faut veiller à ôter les parties mortes ou fanées (comme les fleurs, les feuilles et les branches).

D’autres interventions, comme l’arrosage, le paillage, la fertilisation, la tonte des pelouses, le tuteurage, le désherbage et l’extermination des nuisibles qui prolifèrent à cette période, sont aussi importantes pour préserver le jardin. Un arrosage régulier, avec la bonne quantité d’eau, est indispensable puisque la chaleur risque de tout dessécher. Le paillage est aussi essentiel puisque cette couverture limite l’évaporation et la déshydratation. La tonte se réalise en milieu de l’après-midi en veillant à ce que la hauteur du gazon reste aux environs de 2 à 3 cm.

Prendre connaissance de l’entretien à faire en hiver, pour jardiner selon les saisons

L’entretien des jardins privés en hiver est crucial et ne doit pas être négligé. La plupart des plantes sont en repos végétatif pendant cette période, pourtant elles ont toujours besoin d’entretien. Il faut surveiller continuellement la température et protéger les végétaux du gel. Les branches risquent de se casser lorsqu’elles supportent les couches de neige, il faut donc veiller à les enlever à chaque fois.

Les autres actions à privilégier en hiver sont le nettoyage des mobiliers de jardin, le ramassage des feuilles mortes, la plantation des bulbes et l’élagage des arbustes et des arbres. Particulièrement pour le gazon, sa hauteur doit faire à peu près 4 à 5 cm. Ses brins sont plus sensibles à cette époque et risquent fort de se détruire sous le poids des personnes qui marchent dessus.

Entretenir le jardin en automne

L’entretien à faire en automne sert surtout à préparer le jardin pour l’hiver. Le sol favorise l’enracinement, il est préférable de repiquer et de planter (surtout les bulbes) pendant cette période. Une coupe préventive des plantes écarte tout dépérissement en hiver. La couverture par un film spécial et le paillage protège les massifs de fleurs et les végétaux qui n’ont pas la capacité de résister au froid. Les plantes en pot doivent être placées à l’intérieur. Certaines espèces doivent être mises en pépinière et replantées lorsque le moment propice arrive.

Le nettoyage est incontournable, tout comme la mise hors-service de la piscine, des fontaines, des bassins, des robinets et de l’arrivée d’eau. Les déchets récupérés peuvent être recyclés en compost. Le reste des légumes et des fruits non récoltés doit être cueilli. Le gazon est à couper juste avant l’arrivée du premier gel en laissant les brins à une hauteur de 5 cm environ. Il doit être ratissé. L’analyse du sol permet de connaître son besoin en nutriments.

Les bons gestes pour entretenir le jardin au printemps

Le jardin au fil des saisons doit rester en bon état. Les travaux d’entretien les plus colossaux ont lieu au printemps puisque cet espace vert doit être remis en état. Les moisissures et les diverses saletés ont envahi ce lieu qui doit être récuré méticuleusement. La première étape consiste à désinfecter, à nettoyer et à aiguiser les outils de jardin, comme le sécateur par exemple.

Par la suite, il faut s’attaquer au sol et aux infrastructures comme la terrasse, les allées, la piscine, les fontaines, les points d’eau et les bassins d’ornement. La terre doit être ratissée, griffée, bêchée et aérée, puis fertilisée. Lorsque le sol est prêt, il est possible de passer à la plantation proprement dite des bulbes et des fleurs vivaces, mais aussi des légumes pour le potager.

L’application des produits antiparasitaires doit avoir lieu entre avril et juin. L’élagage et la taille doivent aussi se faire au printemps, comme pour la lavande, les chèvrefeuilles, les camélias et les glycines.

Artisan Paysagiste