Maîtriser la qualité des fruits de verger

Depuis longtemps le potager et les jardins fleuris ont été le choix de prédilection de tous les amoureux des espaces verts. Mais aujourd’hui, ce temps est révolu, car la majorité des personnes se penchent vers la création d’un verger.

Le verger est un moyen efficace de profiter de bons fruits bio tout au long de l’année. Ce n’est pas tout, il donne la possibilité à chacun de profiter d’un espace coloré, ce qui est un élément incontournable pour mettre l’accent sur la décoration. Toutefois, si vous comptez procéder à l’utilisation des fruits du verger sur le plan commercial, vous devez surveiller la production. Alors, comment faire pour avoir des fruits d’excellente qualité ? Retrouvez toutes les informations dont vous aurez besoin dans cet article.

La maîtrise de la qualité des fruits : tout commence dès la plantation

Si vous souhaitez que vos arbres fruitiers puissent bien s’épanouir et se développer toute l’année, veillez avant tout à ce que le sol de votre jardin soit assez fertile et de bonne vitalité. Si votre sol comporte du gravats, il faut veiller à le rendre sain.

Au niveau de l’exposition, sachez que les arbres fruitiers ainsi que les arbustes aiment être exposés à la lumière, mais pas au vent. C’est pourquoi il faudra les planter en coteaux Sud ou Sud Est. Il faudra également éviter de planter vos arbres fruitiers à proximité d’un chêne étant donné que cela risque de limiter grandement leur croissance ainsi que la production de fruit.

Un autre point essentiel à savoir, c’est qu’il est toujours préférable de planter vos arbres fruitiers pendant le repos végétatif c’est-à-dire vers la fin de novembre jusqu’en mars. Pour les espèces de variétés tardives telles que le pommier, elles peuvent être plantées jusqu’en avril. Toutefois, les trous de plantation doivent être réalisés à l’avance pour laisser le temps à la terre de se reposer. Ensuite, au moment de la plantation, veillez à toujours praliner les racines pour aider vos arbres à lutter contre le froid et favorise le développement racinaire.

L’entretien du sol

Pour avoir de beaux fruits sucrés, il faudra penser à bien travailler le sol où vos arbres fruitiers poussent. La première année suivant la plantation, enrichissez votre sol avec du compost ou du fumier pailleux. Ils sont riches en azote et favorisent la fructification. Et, comme traitement préventif aux maladies et aux insectes, utilisez du purin d’ortie en pulvérisant le produit sur le feuillage ainsi que sur le pied de votre arbre. Si les chenilles ont pris le temps d’envahir l’ensemble de votre verger, utilisez de l’antichenille.

Le contrôle de la qualité des fruits

Sachez que la pollinisation joue également un rôle important dans la formation des fruits. C’est pourquoi, veillez à toujours associer certaines variétés entre elles afin de favoriser cette étape. Votre jardin doit également être riche en fleurs pour attirer les insectes pollinisateurs.

Une fois que la fructification aura commencé, il faudra toujours surveiller les fruits de son verger pour prévenir des nombreux aléas de la culture. Dans la majorité des cas, les dégâts les plus importants sont occasionnés par les animaux et les insectes.

Si vous avez remarqué que vos arbres fruitiers n’ont donné que très peu de fruits et que ces derniers sont trop petits, il faudra penser à supprimer les rameaux verticaux pour favoriser la prochaine fructification. Retirez également une infime partie des fruits dès leur formation.

Artisan Paysagiste