Les jardins privés

Vous vivez en copropriété et vous souhaitez créer un jardin privé pour embellir votre logement ? Vous avez raison de vous offrir un petit coin de verdure dans votre appartement pour votre plaisir, malgré le manque d’espace.

Cela vous permettra d’apporter une touche particulière à votre bâtiment et de profiter d’un petit espace de détente où vous pourrez vous reposer de temps en temps. C’est, en plus, idéal pour améliorer la qualité d’air chez vous, surtout, si vous vivez dans une zone urbaine. Pour la création et l’entretien des jardins privés, mieux vaut faire appel à un paysagiste.

Tout ce qu’il faut savoir sur la création et l’entretien des jardins privés

La vie en copropriété doit respecter certaines règles. Vous devrez vous conformer à l’aménagement mis en place par votre syndic de copropriété pour pouvoir aménager votre partie privative. Mais, une chose est sûre : vous pourrez créer un jardin privé sur votre partie privative qui est à votre usage exclusif en tant que copropriétaire ou locataire d’un immeuble. Vous avez le droit de l’utiliser à votre guise et d’effectuer de légers aménagements si les travaux ne portent pas préjudice à la copropriété et à la destination de l’immeuble.

Si vous voulez juste installer un jardin privé, sans gros travaux, vous pourrez le faire sans avoir l’autorisation des autres copropriétaires. Il est possible de jardiner, de placer des pots et des bacs à fleurs, de cultiver de petites plantes, de mettre du mobilier de jardin, d’installer un bac à sable ou de faire des barbecues, si la configuration du bâtiment le permet. Bref, vous pourrez donc vous créer un petit coin de verdure. Mais, les gros travaux ne peuvent pas être réalisés sans l’autorisation des autres copropriétaires. C’est le cas de l’installation d’un abri de jardin, d’une pergola ou d’une couverture de terrasse.

Vous ne pourrez pas non plus entreprendre des travaux qui changent en profondeur les parties communes. La création d’une terrasse et la construction d’une véranda ne sont pas permises. Il faut demander la permission auprès de votre syndic. Pour la création de votre jardin privé, vous pourrez faire appel à un paysagiste. Il connaîtra toutes les réglementations en la matière. L’intervention d’un paysagiste vous permettra de créer un jardin privatif selon les règles de la copropriété.

Faire appel à un paysagiste pour la maintenance des jardins privés

Une fois que vous avez décidé de créer un jardin privé dans votre logement en copropriété, vous devrez l’entretenir régulièrement pour profiter d’un espace agréable à voir et à vivre. La maintenance des jardins privés se révèle également indispensable pour ne pas nuire à l’aspect esthétique de l’ensemble de l’immeuble. Pour l’embellissement des jardins privés dans une copropriété, l’intervention d’un paysagiste sera nécessaire. Ce professionnel qualifié pourra prendre soin de tous les coins de verdure dans un immeuble en copropriété. Cela peut être décidé lors de l’assemblée générale des copropriétés. Vous engagez un professionnel fiable pour entretenir un jardin privé. Il suffit de lui montrer les différentes zones d’interventions d’un paysagiste pour qu’il puisse agir à temps. Il est possible de signer un contrat d’entretien mensuel ou annuel. Mais, vous aurez dans ce cas intérêt à faire appel à un paysagiste reconnu et fiable, qui sera capable de vous proposer des services de qualité à la hauteur de vos attentes.

Artisan Paysagiste